Le 12 juin 1944

Bonnemain

"La Gaudinais"

B-24H-10-DT " Squat'N Droppit ", #41-28710

Codé CT-P 

448th BG/712th BS

41-28710
B-24 " Squat'N Droppit " #41-28710, tombé à Bonnemain
Equipage du B-24
Equipage du B-24 du 448th BG/712th BS.

(Pilote) 2Lt. William J Bailey. (CP) 2Lt. George D Cooksey. (N) F/O. Victor Fleisham. (B) 2nd Lt. Benjamin C Isgrig. (R) Sgt. Kenneth A Zierdt.

(TTG/E) S/gt. Lealie Fischer. (RWG) S/Sgt. Vladimir Kovalchick. (LWG) Sgt. Ollie N Van Horssen. (TG) Sgt. Robert E Buck.

Ne pas tenir compte de l'emplacement des membres de l'équipage sur la photo. 

Les derniers instants du B-24, #42-94859, pilote : 1/Lt. Wilbur Turner, qui va exploser du coté de Langan/Romillé.

Au dessus dans le rectangle il s'agit du 2nd Lt. Blaine Barritt.

Normalement sur ce cliché, on devrait apercevoir un 109 qui entamme une attaque sur un second parachutiste, mais la réproduction fournie a été légèrement tronquée, il s'agit du 2nd Lt. Benjamin C Isgrig.

Voir récit en dessous.

Photo transmise par la famille du Lt Blaine Barritt. Collection Pierre Mahé.

 

B-24 " Squat'N Droppit " #41-28710, qui va se crashé à Bonnemain

 

Photo : June 12. Rennes, France. 448th Bomber Group, 712th Squadron. Artist. Robert E. Carlin. Publ. & Dist. by int.l. B-24 Liberator Club. Collection Pierre Mahé.

Normalement sur ce cliché, on devrait apercevoir un Bf 109 qui entamme une attaque sur un parachutiste, mais la réproduction fournie a été légèrement tronquée. Le 2nd Lt. Benjamin C Isgrig, au poste de bombardier saute de son B-24, sans ordres donnés par son pilote. Un instantané est pris précisément d'un autre bombardier. Vingt-six ans après l'aviateur témoigne, le Lieutenant Benjamin C Isgrig, bombardier à bord B-24, qui va se crasher à Bonnemain raconte : " Tandis que je me balançais au bout de mon parachute, un Messerschmitt 109 a fait un passage sur moi. Comme il m'attaquait, un P-51 est entré sur sa queue et l'a abattu. Le pilote allemand a sauté en parachute. J'ai toujours été reconnaissant vis à vis du pilote de ce P-51 qui m'a probablement sauvé la vie ". Après avoir écrit au Ministère de l'Armée de l'air, il découvre le nom de son sauveur. Il s'agit du Commandant George E Preddy, qui ce 12 juin fête sa douzième victoire en abattant le Messerschmitt.

Sur la photo dans le rectangle il s'agit du 2nd Lt. Blaine Barritt, lui aussi au poste de bombardier , il vient d'évacuer son avion qui se disloque sous lui.

Qaund au Bf 109-G6, 6 noir WNr. 412388, il était piloté par l'Uffz Helmut Rosenbaum de la 5/.JG 53. Il va aller s'écraser sur la commune de Romillé, la revendication de George E Preddy est enregistré entre 10 h 25 et 10 h 35.

Ce jour là, le commandant George E Preddy, du 352nd Fighter Group, du célèbre groupe "The Bluenosed Bastards of Bodney", avait emmené tout son groupe afin d'assurer une mission d'escorte. Le ciel est parsemé de nuages, dont de nombreux cumulus à 8000 pieds. Le premier avion

ennemi est aperçu après trois heures et demie de vol. George E Preddy raconte :" Alors que je menais le groupe pour appuyer les bombardiers en mission sur des sites à proximité de Rennes, alors que 18 B-24 se trouvaient en arrière et s'éloignaient, nous avons été attaqué par 12

Messerschmitt 109. J'en ai suivi un, réussissant à l'atteindre. Il a pris feu et perdu de la vitesse. Je l'ai dépassé et alors que je remontais au dessus de lui pour l'attaquer de nouveau, j'ai vu le pilote sauter en parachute. Il se trouvait à 6000 pieds ".