CLASSIFICATION DES BOMBES BRITANNIQUES
BOMBES EXPLOSIVES

 

Bombes de type GP (général purpose). Emploi général

 

1ère génération à GAINE TRAVERSANTE, dites aussi à TUBE CENTRAL

 

Ces bombes sont équipées d’une gaine de 28 mm et ne peuvent recevoir que les types de fusées suivantes :

Ogive : percutante N°19 Culot : percutante N°22 ou à long retard et à piège N°17. Elles sont les héritières des bombes de la première guerre mondiale, d’où une architecture un peu particulière. Corps pisciforme en fonte aciérée. Le tube central en acier traverse axialement toute la bombe. Il est maintenu à l’avant par une gaine vissée et à l’arrière par une bague vissée dans la plaque de culot. Le tube dépasse la bombe d’environ un tiers. Il s’arrête à la plaque obturatrice de l’empennage. Il contient les relais de détonation chargés en tetryl. Ces relais sont des cartouches cylindriques en laiton. Ces relais sont vissés après introduction du porte amorce détonateur sur les queues de fusées.

2 modèles
 

 

 Bombe HE GP 250 Ibs: MK1, MK2, MK3

Poids : 112 kg

Longueur totale:140 cm, Diamètre : 26 cm

Chargement : 30 kg d’explosif TNT, Amatol.

Amorçage : Ogive : N°19, Culot : N° 22, N°17.

 

 

Bombe HE GP 250 Ibs

 

 Bombe GP 500 lbs : MK1, MK2, MK3

Poids : 227 kg

Longueur totale : 1660 cm, Diamètre : 32,6 cm

Chargement : 62 kg d’explosif.

Amorçage : Ogive : N° 19, Culot : N° 17 N° 22

 

 

 

 

Bombe GP 500 lbs : MK1, MK2, MK3

Poids : 227 kg

Longueur totale : 1660 cm, Diamètre : 32,6 cm

Chargement : 62 kg d’explosif.

Amorçage : Ogive :N°19, Culot : N°22, N°17

Bombes de 2ème génération à GAINE TRAVERSANTE à TUBE CENTRAL NON DEPASSANT

 

Ces bombes ont été réalisée afin d’éviter les nombreux ratés qui se produisaient lors de l’impact où le tube central était souvent tordu et empêchait le fonctionnement normal de la fusée.

 

Ces bombes sont équipées de gaines ne permettant pas de recevoir les fusées de 35 mm

 

 

Bombe GP 5OO lbs MK5

Poids : 213 kg

Longueur totale : 179,3 cm, Diamètre : 32,7 cm

Chargement : 65 kg de TNT ou Amatol.

Amorçage : N° 17 ou 22 de culot uniquement et N° 19 d’ogive

 

 

Bombes GP de 2ème génération pour PISTOLS de 35 mm

 

Ces bombes sont amorcées avec des « pistols » (fusées ne contenant que des pièces mécaniques et aucune matière active). Le porte amorce détonateur est placé dans un logement prévu dans la gaine relais, avant le vissage de la « pistol »

 

Bombe GP 250 lbs MK 5

Poids : 105 kg

Longueur totale : 142 cm, Diamètre : 26 cm

Chargement : 31 kg explosif

Amorçage : Ogive : N°27, N°44. Culot : N°28, N°30, N°37.

 

Bombe GP 250 lbs MK 5 avec son empennage

 

 

Bombe GP 250 lbs MK 4

Poids : 105 kg

Longueur totale : 142 cm, Diamètre : 26 cm

Chargement : 31 kg explosif.

Amorçage : Ogive : N°27, N°44. Culot : N°28, N°30, N°37

 

 Bombes de GP 250 lbs et de 500 lbs

 

 

 Bombe GP de 1000 livres avec bouchon renforçateur d’ogive

Poids : 487 kg

Longueur totale : 211 cm Diamètre : 41 cm

Chargement : 165 kg explosif

Amorçage : Ogive :N° 27, N°44. Culot : N°28, N°30, N°37, + fusée N°845 possible.

Quand l’empennage était peint en rouge, cela signifiait que la bombe était amorcée avec une fusée à long retard.

 

 

 

Bombe GP 1900 lbs avec bouchon renforçateur d’ogive

Poids : 850 kg

Longueur totale : 248 cm, Diamètre : 47,5 cm

Chargement : 488 kg explosif

Amorçage : Ogive : N°27, N°44. Culot : N°28, N°30, N°37, + fusée N°845 possible.

 

 

Bombe GP 4000 lbs

Poids : 1630 kg

Longueur totale : 270 cm, Diamètre : 62 cm

Chargement : 488 kg explosif

Amorçage : Ogive : N°27, N°44. Culot : N°28, N°30, N°37, + fusée N°845 possible

 

 
Bombes MC (médium capacity) à moyenne capacité. (13 modèles différents).

Ces bombes présentent l’avantage d’être moins onéreuses à fabriquer, d’avoir une charge explosive plus importante donc de meilleurs effets destructeurs.

Forme cylindro-ogivale épaisseur des parois relativement minces. Elles possèdent deux types d’empennage : normal et court pour les chasseurs bombardiers de type « MOSQUITO ».

 

 

 

Bombe MC 250 lbs

Poids : 102 kg

Longueur totale : 141 cm Diamètre 25,4 cm

Chargement : 51 kg explosif

Amorçage : Ogive : N°27, N°44. Culot : N°28, N°30, N°37, + fusée N°845 possible.

 

Bombe MC de 250 lbs

 

 

 

Bombe MC de 500 livres Mk 4

Poids : 222 kg

Longueur totale : 180 cm Diamètre 33 cm

Chargement : 69 kg explosif

Amorçage : Ogive N°27, N°44 Culot : N°28, N°30, N°37

 

 

 

Bombe MC 500 lbs Mk2

Empennage court pour chasseur « Mosquito »

Poids : 222 kg

Longueur totale : 146 ou 180 cm Diamètre 32,8 cm

Chargement : 110 kg explosif

Amorçage : Ogive : N°27, N°44. Culot : N°28, N°30, N°37, + fusée N°845 possible.

Il existe un modèle spécifié Mk2 ogive pointue sans logement de fusée

 

 

Bombe MC 1000 lbs

Poids : 463 kg

Longueur totale : 184 cm Diamètre 45,1 cm

Chargement : 218 kg explosif

Amorçage : Ogive : N°27 ,N°44. Culot : N°28, N°30, N°37, + fusée N°845 possible.

 

 

Bombe MC 4000 lbs

Poids : 1720 kg

Longueur totale : 278 cm Diamètre 76,2 cm

Chargement : 990 kg explosif

Amorçage : Ogive : N°27, N°44. Culot : N°28, N°30, N°37, + fusée N°845 possible.

 

Bombes HC (Hight capacity) à grande capacité

Parois très minces et très haut rendement

 

Bombes de formes cylindriques à parois très mince et à haut rendement explosif (70 à 80 %). Ce sont des engins de démolition agissant par effet de souffle. L’amorçage doit être instantané pour que l’explosion se produise dès l’impact. Ces bombes sont amorcées par des pistols d’ogive (1 à 3). Certaines peuvent être munies de gaines d’amorçage latérale. L’empennage est le plus simple possible, il s’agit en effet d’un cylindre creux. Les premières versions étaient munies d’un parachute de freinage, destiné à orienter la bombe tête en bas.

Bombe HC 2000 lbs

Poids : 835 kg

Longueur totale : 270 cm Diamètre 46 cm

Chargement : 625 kg explosif

Amorçage : Ogive : N°27

 

 

 

Bombe HC 4000 lbs

Poids : 1800 kg

Longueur totale : 300 cm Diamètre 75 cm

Chargement : 1300 kg explosif

Amorçage : Ogive : N°27

 

 

Bombe HC 8000 lbs

Poids : 3500 kg

Longueur totale : 341 cm Diamètre 96 cm

Chargement : 2500 kg explosif

Amorçage : Ogive : N°27

 

 

Bombe HC 12000 lbs

Poids : 5407 kg

Longueur totale : 490 cm Diamètre 96 cm

Chargement : 3642 kg explosif

Amorçage : Fusées percutantes : N°27, N°44

 

Bombes A.P (Armor Piercing) PERFORANTES

 

 

Ces bombes sont conçues pour exploser après avoir perforé une surface dure. Elles sont destinées aux ouvrages fortifiés bétonnés ainsi qu’à l’attaque des blindages. Le corps est lourd et possède un profil aérodynamique . Elles sont souvent appelées bombes « crayons ». Elles sont très épaisses, surtout à l’ogive dont la pointe est en acier spécial. La charge explosive est faible, elle correspond à environ 10% de la ,masse totale. Ces bombes sont toujours amorcées au culot.

 

Bombe AP 450 lbs

Poids : 200 kg

Longueur totale : 166 cm Diamètre 23,3 cm

Chargement : 21 kg explosif

Amorçage : Fusée spéciale N° 34 type « marine » ou pistol N° 28 avec réducteur

 

 

Ces bombes semi perforantes se rapprochent des bombes GP : effet perforant et anti-personnel ou anti-matériel. L’ogive est en acier traité. Forme du cops : piriforme, amorçage au culot. La charge d’explosif représente environ 30% de la masse totale.

 

Bombe SAP 500 lbs MK 4 AVEC FUSEE SPECIALE N°30

Poids : 220 kg

Longueur totale : 156 cm Diamètre 33,5 cm

Chargement : 40 kg explosif

 

NOTA : Il existe deux familles de ce type de bombes. L’ancienne version MK2, 3, 4 : amorçage par fusée de culot spéciale n°30. La version MK5 : amorçage par pistol de culot N° 28, N°30.

 

Bombe SAP 250 lbs MK5

Poids : 110 kg

Longueur totale : 125 cm Diamètre 27,4 cm

Chargement : 20 kg explosif

 

 

 

 

Ces bombes sont destinées à agir par effet d’éclats contre les troupes à découvert, les véhicules et les matériels. Elles sont de petites tailles (20 et 40 lbs) elles sont amorcées avec un pistol d’ogive instantané fonctionnant à la surface du sol.

Bombe AP FRAG Bombe 20 lbs sans parachute

Poids : 8,5 kg

Longueur : 55,5 cm Diamètre : 10,3 cm

Chargement : 1,5 kg explosif

Amorçage : pistol N°29, N°38 et dérivée de la N°52

 

 

 

  

FRAG 20 lbs à pistol N° 873 (variante du pistol N° 44 mais aiguille percutante courte)

Bombe AP FRAG Bombe 20 lbs à parachute

Poids : 8,8 kg

Longueur : 55,5 cm Diamètre : 10,3 cm

Chargement : 1,7 kg explosif

Amorçage : fusées N°29, N°38 et dérivée de la N°52

 

 

 

Bombe de 20 lbs FRAG à PISTOL N°45

 

 

Bombes A.P FRAG de 40 livres avec un fusée N°29

Longueur : 65,5 cm Diamètre : 13 cm

Chargement : 3,5 kg explosif

Amorçage pistol N°29

 

 

 

BOMBE AUTO-PROPULSÉE

 

Cette munition était utilisée pour l’attaque au sol des blindés et des objectifs durcis. Il s’agit d’une munition autopropulsée de type roquette. C’est une bombe semi perforante lancée par avions chasseurs de chars. C’était par excellence l’arme anti-char armant les avions pendant toute la campagne de France. Très facilement identifiable, on ne retrouve généralement que la tête explosive séparée de la partie propulsive. Présence de deux méplats à l’ogive.

 

Bombe roquette SAP de 60 lbs

Poids : 26,5 kg

Longueur de la bombe : 48 cm

Longueur totale (avec propulseur) : 144 cm

Diamètre : 15,2 cm

Chargement : 6 kg explosif TNT

Bloc propulseur : 5kg de NC

Amorçage : fusée de culot à retard N°865

 

 

BOMBES DP (deep pénétration) A GRANDE PÉNÉTRATION

 

Bombe à grande pénétration (DP)

2 modèles : 12000 lbs "TALLBOY" (grand garçon)

Poids : 5130 kg

Longueur totale : 635 cm

Diamètre : 95 cm

Chargement : 2210 kg "Torpex"

Amorçage : 3 Pistols de culot dérivée de la N°30

 

 

 22000 lbs "GRAND SLAM" (grande claque) - Photo

 

Poids : 10,000 kg

Longueur totale : 8.08 m

Diamètre: 1,17 m

Chargement : 4,144 kg "Torpex D1

 

Ces bombes furent conçues par les britanniques mais développées par les U.S.A. Les américains à la fin de la guerre développaient un type de bombe dénommée GP 44000 Lb T 12 d’un poids avoisinant les 20 tonnes ! dont l’empennage était fixé sur la plaque de culot par 24 boulons. Le corps mesurait 5,08 m de long pour un diamètre de 1,371 m.

 

Bombe rotative hydrostatique de 9000 lbs

(Bombe dite « destructrice de barrages »)

 

Destinée aux vallées de la Möhne, de l’Eder, de la Sorpe et de l’Ennepe lors des raids britanniques dans la nuit du 16 au 17 mai 1943. Cette bombe était mise en rotation sur son support avant d’être larguée afin d’obtenir un effet de ricochet sur l’eau.

Photo : Bouncing bomb

 

Poids : 3900 kg

Longueur totale : 153 cm diamètre : 127 cm

Chargement : 2600 kg de TORPEX ( RDX/TNT/Alu)

Amorçage : 3 fusées hydrostatiques MK 14 plus 1 fusée autodestruction (65 s).

La fusée autodestructrice était à traction et armée au départ de la bombe.

 

 

 

Bombes à chargements d’emploi particulier

 

Type de bombe incendiaire en magnésium, chargée à la thermite.

De forme hexagonale, les bombes sont encaissées côte à côte en nid d’abeilles dans le lance- bombes, sans aucun vide. Les verrous de sécurité qui immobilisent les percuteurs sont maintenus enfoncés par voisinage jointif.

Il existe deux types de bombes : incendiaires, et incendiaires et explosives en fin de combustion (environ 4 à 5 minutes).

 

 

1)- bombes incendiaires

Bombes-bâtons incendiaires de 4 lbs

Poids : 1,7 kg

Longueur : 54 cm

 

 

Bombe incendiaire de 25 lbs à parachute

 

Bombe incendiaire du type à projection renfermant 7 galettes en "elektron" de 400 grammes de thermite chacune. Fusée spécifique montée dans l’empennage. Ouverture du parachute par cordelette. La traction des suspentes arme la fusée. Libération de 2 billes de sécurité et rapprochement de l’allonge-masselotte du percuteur. A l’impact, cisaillement de la goupille et percussion de l’amorce. La charge de dépotage éjecte l’ensemble fusée-empennage et allume la galette supérieure qui est éjectée par une charge de poudre noire. Le processus se poursuit jusqu’à l’éjection des 6 autres galettes puis allumage de la charge de thermite placée dans l’ogive.

NOTA : Cette bombe très complexe et de fabrication chère a donné lieu à de nombreux ratés et son efficacité est faible.

Bombe incendiaire à liquides

 

Bombe incendiaire à liquides de 30 lbs MK2

 

Longueur : 80,3 cm Diamètre 12,5 cm

Longueur de la bombe : 45 cm

Chargement : 73% benzène + 15% crésol

+ 8% acétate de cellulose + 4% de toluène

Amorçage : fusée N°846

 

 

 

Bombe incendiaire à liquides de 250 lbs

Longueur 156 cm Diamètre 30,5 cm

Longueur de la bombe : 86 cm

Chargement : 45 litres d’un mélange de 95% de benzol et essence de pétrole

+ 5% de caoutchouc

Charge explosive : 225g de poudre noire

Amorçage fusée d’ogive N° 36

 

 

Bombe éclairante à parachute

 

 

Bombe éclairante à parachute de 4,5 pouces

Longueur : 90 cm Diamètre : 10,5cm

Bombe de 23 lbs sans dispositif anti-éblouissement de 4,5 pouces (114mm)

Poids : 11 kg Pain éclairant : 4,3 kg Durée de combustion 3 à 4 minutes

Vitesse de descente : 2m/s

Amorçage : fusée M111

Amorçages possibles sur les différents modèles :

fusée fusante N°35 puis N°28, N°36 ,N° 42 ,N° 836 ,N° 848

Peut être larguée seule ou en faisceau de 3

 

 

Bombe éclairante de 58 lbs MK2 à parachute avec dispositif anti-éblouissement. De 7 pouces (178 mm)

Longueur : 159,5 cm

Diamètre : 17,8 cm

Poids : kg durée de combustion : 3 à 4 minutes Puissance 750 .000 bougies

Dispositif déflecteur en amiante afin de masquer l’avion à la "FLAK"

Larguée par faisceau de 4 bombes, la séparation et l’allumage des 4 engins sont commandées par une fusée à temps de type 860 anéroïde ou M 111 horlogère. Poids de l’assemblage : 181 kg.

Il existe une version Mk1 dite de 85 lbs, identique à la Mk2, construite pour un largage individuel avec un lest en fonte conséquent à l’ogive sur lequel pouvait se visser une fusée fusante ou anéroïde.

 

 

Bombe de photographie de nuit (flash)

 

Un tube central traverse le corps de bombe et est chargé en poudre noire. Cette bombe est destinée à exploser en fournissant un puissant et bref éclair de lumière blanche (1/10ème de seconde), permettant la photographie nocturne.

 

 

Bombe de photographie de nuit (flash) de 19 lbs

Bombe de 4,5 pouces (114 mm)

Poids : 8,6 Kg Composition à base de magnésium.

 

 

 

 

Bombes de jalonnement d’objectifs

 

MISSION : marquage d’objectifs déterminés par les avions des premières vagues amenés au but par procédés précis de navigation. Ce marquage était obtenu par les premiers incendies doublés de feux colorés à lumière très vives et à combustion relativement lente. Ceux-ci guidaient les vagues suivantes sur les objectifs à bombarder. Elles contenaient un assemblage de bâtons incendiaires à combustion lente et colorée et à allumage pyrotechnique provoqué lors de l’ouverture explosive de la bombe en altitude.

Ces bombes comportaient deux charges : une petite destinée à l’ouverture de la bombe, et une autre charge pour l’inflammation des bâtons. Les bâtons tombaient ensuite en pluie lumineuse sur l’objectif.

 

Bombes de jalonnement d’objectifs de 250 lbs

Fusées utilisées :

Pour l’ouverture en altitude :

1° une fusée à capsule manométrique agissant à altitude déterminée (réglable) sous 2 présentations dénommées 860 Mk1 en fusée de culot et 860 Mk2 en fusée d’ogive.

2° une fusée d’ogive américaine M 111 à mouvement d’horlogerie, utilisable grâce à une bague faisant filetage intermédiaire.

 

Cette bombe contient 60 pots éclairants blancs rouges ou verts

 

 

Bombes d’exercice

 

Les britanniques ont conçus des bombes pour l’entraînement aux missions de bombardement avec les modèles suivants :

 

8,5 lbs 10 lbs 11,5 lbs 25 lbs

EXEMPLE : bombe d’exercice fumigène de 8,5 lbs Mk2

(bomb practice aircraft smoke break up)

 

FONCTIONNEMENT : Le corps de la munition est en matière plastique et la partie centrale est remplie de balles de plomb antimoine. Lorsque la bombe est lâchée, la broche de sécurité est éjectée par son ressort. A l’impact sur le sol, la goupille de sécurité est cisaillée et le percuteur frappe l’amorce du détonateur. L’explosion de détonateur (n°28 Mk1) provoque l’ouverture de la bombe et la dispersion du liquide fumigène (453 grammes de tétrachlorure de titane) . Au contact de l’air, on obtient un nuage de fumée produit par le liquide fumigène.