Historique du Camp d'Aviation de Point-Clos

Gaël - Concoret

1921 - 1958

 GO

Événements par années pour le camp
DATES INCONNUES
1921
1922
1923
1924
1925
1926
1927
1928
1929
1930

COSTES ET BELLONTE

Le 10 avril 1930

1931
1932
1933
1934
1935
1936
1937
1938
1939
1940
1941

GO

1942
1943

GO

GO

1944

GO

GOGOGOGO

1945
1946
1947
1948
1949

Luftwaffe
GO
USAAF
France

1950
1951
1952
1953
1954
1955
1956
1957
1958

L'aviation alliée, principalement la RAF a ménée de nombreuses missions d'harcèlement, de survol ou de bombardement du terrain d'aviation de Gaël.

La première mission de l'USAAF est menée le 11 avril 1944, bombardements en france et belgique des terrains d'aviations par la 9th Air Force, dont 90 P-47 utilisés.

La seconde mission menée par l'USAAF, par la 8th Air Force aura lieu le 10 juin 1944, 36 B-17 bombardent le terrain de Gaël, terrain qui est déjà signalé comme étant dépourvu de toute activitée aérienne depuis le mois d'avril.

Le 15 juin, la 8th Air Force dispatch des B-17 sur une série de cibles en france, 12 bombes sur le terrain de Gaël.

MONUMENT COMMÉMORATIF DE GAËL

 

monument gael
Les piliers antichars étaient autrefois placés de chaque coté de la route à l'entrée du camp d'aviation

L'implantation des deux piliers sont symbolisés par les deux départements, à gauche la partie du camp sur l'Ille & Vilaine et à droite sur celui du Morbihan  

MONUMENT GAEL

 

MONUMENT GAEL

Ici fut créé en 1925, le

CAMP D'AVIATION DE GAËL

Ici ont atterri le 14 décembre 1930 les célèbres aviateurs "Coste et Bellonte"

 

Ici ont séjourné ou livré bataille les unités aériennes suivantes :

 

•     pour la France :

31è escadre de bombardement de Tours

l'escadre d'observation de Chartres

 

•      pour l'Allemagne :

la JAGDGESCHWADER 27

la SCHNELLKAMPFGESCHWADER (SK 10) 1943

la 12 JG 2 (27. 11. 43 au 03. 03. 44)

 

•    pour les Etats-Unis :

le 354 TH FIGHTER groupe

le 356 TH FIGHTER

•    pour l'Angleterre :

nombreuses attaques par la RAF. (Chasse et bombardement)

 

Ces forces opposées hier en temps de guerre, défendent aujourd'hui ensemble, animées d'un idéal commun : la paix, notre liberté. 

La paix n'est pas un cadeau que Dieu fait aux hommes mais un cadeau que les hommes à se font à eux-mêmes.
Elie WIESEL

De belles idées, un très beau monument commémoratif, mais une plaque avec des informations en grande partie fausses.

En 2000 j'entamais des recherches sur l'ancien camp d'aviation militaire Français, puis par son occupation allemande, suivi en août 1944 par la venue d'un groupe de chasse américain.

Ma rencontre avec des personnes ayant été les témoins de cette période, m'ont permis de récolter de nombreux témoignages.

Depuis plusieurs années une idée prenait place par une personne, témoin de ce passé, mettre en place un monument commémoratif, deux piliers antichars étaient toujours là dans les fossés, à la même place de chaque coté de la route depuis 55 ans, détruits à la libération.

Mettre l'un et l'autre à cheval entre les deux départements à l'emplacement même du camp, Point Clos fut implanté en partie sur l'lle & Vilaine et le Morbihan.

Une plaque devait retracer en quelques lignes l'histoire de ce camp d'aviation.

Mais l'histoire ne s'écris pas parfois en quelques mois.

Il faut souvent plusieurs années pour retrouver les bonnes informations.

L'histoire de la plaque prit forme.

A première vue le futur texte de la plaque comportait de nombreuses erreurs, malgré mes recommandations auprès de l'auteur, impossible de faire entendre raison, je conseillais entre autre un texte neutre, ne pas énoncer des unités précises, bien d'autres avaient très certainement séjournées à Gaël. La suite donnera raison.

Le travail de recherche ne faisait que débuter, après de multiples mises en garde auprès des mairies concernées, et assisté aux réunions du comité de pilotage pour le projet du monument commémoratif.

A la fin de l'année 2001, un courrier m'annonçait que le texte de la plaque allait être modifié.

Le 3 août 2002 le monument commémoratif était inauguré sans mon invitation. Le texte de la plaque à ma grande surprise était celui prévu depuis le début.

Mais alors pourquoi s'entêter à modifier l'histoire, quand les document sont là pour prouver le contraire.

Quel gâchis !............ Daniel Dahiot

 

Il est indiqué : La 31ème Escadre de bombardement de Tours, information qui est fausse.

La création du camp de Gaël ne fut jamais utilisé par l'aviation de bombardement, mais depuis son origine par l'aviation de reconnaissance.

Cela n'est pas parce que le 7 août 1936 un avion de bombardement de la 31ème Escadre de Tours s'écrase à Gaël, que selon l'auteur de la plaque il faut nommer la 31ème Escadre de bombardement comme ayant séjourné à Gaël pendant presque quinze annnées.


L'escadre d'observation de Chartres

Il n'a jamais existé d'escadre d'observation à Chartres, mais seulement une escadrille d'observation la GAO 504.

De nombreuses escadrilles en manoeuvre à Gaël, la GAR 511 de Nantes, 512 de Limoges.


Il est noté pour l'Allemagne :

 

la JAGDGESCHWADER 27, information complètement fausse, l'histoire du JG 27 est fort bien connue et on sait parfaitement que celui ci est bien venu en Bretagne mais pas du tout à Gaël mais à Brest et Dinan et Varades.

 

la SCHNELLKAMPFGESCHWADER (SK 10) faux (SKG 10) 1943, encore une information complètement fausse, le SKG 10 est venu à Rennes en deux fois, lors de sa formation en février 43, et officiellement en avril 43.

le 12 JG 2 (27. 11. 43 au 03. 03. 44), voici la seule information que l'auteur de la plaque avait oublié, et fourni par moi même.

Par contre il a été oublié la Luftlandegeschwader 1, présente à Gaël.

 


pour les Etats-Unis :

 

le 354 TH FIGHTER groupe
le 356 TH FIGHTER, unité inconnue, seul le 356 TH FG existe mais il est de la 8 th Air Force.

L'auteur a cru trouvé un nouveau Fighter Groupe, le 356 TH F qui aurait été présent à Gaël, confondu avec le 356 TH SQ.

L'histoire et le dénouement de ce 356 F est trop compliquée et trop tordue pour qu'elle soit racontée sur cette page.

LES TERRAINS DE LA LUFTWAFFE EN BRETAGNE

carte terrains aviation

 

Copyrigth Association Bretonne du Souvenir Aérien

Source documents : Armée de L'Air Service Historique du Château de Vincennes

Rapports généraux sur les camps d'instructions 1925 - Génie, D.T.G. Rennes, carton Vitré-Gaël

Génie, tablette 231, plan terrier du camp d'aviation de Gaël (1925)

Armée de L'Air Service Historique du Château de Vincennes - Les ordres de bataille de la Luftwaffe

Fliegerhorstkommandanturen und Flugplätze der deutschen Luftwaffe 1935-1945

Bundersarchiv - Militärarchiv Fribourg en Brisgau - RL 19, RL 25, RL 20

Liberté retrouvée en Pays de Brocéliande - Office Culturel du District de Mauron - Gilles Montgobert

Photos et documents collection privée